Accueil | Contactez-Nous | Recherches English | العربية

 
Le SESRIC a organisé l'atelier sur 'la modernisation de la législation statistique' en collaboration avec la Division Statistique des Nations Unies (DSNU)
 
Date : 01-02 Juin 2022 Lieu : Virtuel-SESRIC, Ankara Türkiye

Le SESRIC, en sa qualité de Secrétariat de la Commission Statistique de l'OCI (OIC-StatCom), a organisé l'Atelier sur "la Modernisation de la Législation Statistique" en collaboration avec la Division de la Statistique des Nations Unies (UNSD) le 1-2 juin 2022 à travers une plateforme de vidéoconférence avec la participation de 94 experts des Offices Nationaux de la Statistique (ONS) de 36 pays de l'OCI et des organisations internationales pertinentes.

Des experts compétents de la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe (CEE-ONU), de la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie occidentale (CESAO), de la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie et le Pacifique (CESAP), de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA-ONU) et du Partenariat statistique au service du développement au 21ème siècle (PARIS21) ont également participé et ont fait des présentations détaillées dans le cadre des sessions techniques pertinentes de l'atelier.

Organisé dans le cadre du Programme Programme d'action 2021-2025 de la vision stratégique de l'OCI-StatCom pour 2030, l'atelier avait pour objectif de fournir une plateforme pour partager l'expérience et les meilleures pratiques entre les pays de l'OCI dans la modernisation des cadres juridiques et institutionnels des statistiques officielles.

Dans son allocution de bienvenue, S.E. M. Adnen LASSOUED, directeur général de l'Institut national de la statistique (INS) de Tunisie et président de la 10ème session de l'OIC-StatCom, a souligné que, compte tenu de la place importante qu'occupe l'information statistique dans la formulation des politiques et des plans de développement et dans leur réussite, de nombreux ONS des pays de l'OCI s'efforcent de moderniser leurs systèmes statistiques, tout en cherchant à moderniser leurs structures pour accroître la disponibilité et la périodicité de leurs données. Ces réformes comprenaient la mise à jour de la base juridique du travail statistique par la promulgation de nouvelles lois statistiques. S.E. M. Lassoued a en outre souligné qu'il est devenu impératif d'œuvrer à la modernisation des mécanismes de l'activité statistique et de s'appuyer davantage sur les technologies modernes ainsi que sur les ressources administratives et les opportunités offertes par le big data.

Dans son discours lors de la séance d'ouverture, S.E. M. Nebil DABUR, Directeur Général du SESRIC, a souligné que la transparence de la législation, des règles et des mesures concernant l'opération du système statistique est une condition préalable pour maintenir la confiance dans les statistiques officielles. Il a également mentionné que le programme de développement durable 2030 a souligné la demande de nouvelles données dans le cadre des ODD, ce qui exige que les systèmes statistiques nationaux du monde entier fonctionnent dans des écosystèmes de données plus vastes, ce qui pose des difficultés techniques et financières sans précédent. En outre, S.E. M. Dabur a déclaré que pendant la pandémie de COVID-19, de nombreux pays ont été confrontés au défi d'adapter leur gouvernance et leur gestion des données à une société numérique, ce qui nécessite des lois statistiques appropriées. À cet égard, S.E. M. Dabur a souligné que la modernisation et la mise à jour de la législation statistique sont essentielles à la performance efficace des systèmes statistiques nationaux.

Suivant S.E. M. Nebil DABUR, M. Gabriel GAMEZ, conseiller interrégional à la DSNU, ont souligné l'importance de cadres institutionnels et organisationnels forts pour les systèmes statistiques nationaux afin de renforcer le rôle de coordination et d'intendance des ONS, de soutenir les politiques de redressement post-COVID-19 et de garantir la voie vers la réalisation de l'Agenda 2030 pour le développement durable. Il a en outre souligné que cet atelier répondait explicitement à l'appel de la 75ème Assemblée générale à exploiter les mécanismes et instruments des ODD, notamment les statistiques et les données, pour mesurer l'impact de la pandémie de COVID-19 et pour concevoir et suivre des politiques de réponse appropriées.

L'atelier s'est poursuivi par des présentations et des discussions sur les sujets suivants :

  • Éléments clés de la législation statistique et loi générique sur les statistiques officielles (UNSD, UNECE, UNESCWA)
  • Défis et expériences des pays dans la modernisation des cadres juridiques pour les statistiques officielles (Égypte, Jordanie, Pakistan, Tunisie, Türkiye, Ouzbékistan)
  • Défis et expériences des pays dans la mise en œuvre de cadres juridiques modernes pour les statistiques officielles (Albanie, Cameroun, République kirghize, Maldives)
  • Questions émergentes liées à la législation statistique dans le cadre du nouvel écosystème de données (UNECE, UNESCWA, UNESCAP, UNECA, PARIS21)
  • Modernisation de la législation statistique - la voie à suivre

L’OIC-StatCom est un forum qui revêt d’une importance fondamentale dans le cadre de l'OCI pour la coopération entre les Offices nationaux de statistiques (ONS) des pays membres. Il s'agit d'une plateforme instrumentale similaire à la Commission statistique de l'ONU visant à soutenir les systèmes statistiques nationaux des pays membres de l'OCI pour le développement de meilleures stratégies et politiques nationales. Pour plus de détails sur l’OIC-StatCom et ses activités, veuillez consulter le site: https://www.oicstatcom.org/

Tous les documents et présentations de l'atelier sont disponibles sur ce lien.

Photos

 

Accueil | Contactez-Nous | Recherches | Copyright et Utilisation | Droits de la Vie Privée
© SESRIC 2022. Tous droits réservés.